Nano IPS : les meilleurs moniteurs gaming et professionnels

Nano IPS : les meilleurs moniteurs gaming et professionnels

Personne n'arrête l'évolution de la technologie et c'est l'une des raisons pour lesquelles ce monde du matériel est si passionnant. Lorsque nous parlons de moniteurs aujourd'hui, il existe deux technologies qui sont censées dominer le marché le plus proche des panneaux pour les professionnels et les joueurs : OLED et Nano IPS . Dans les deux changements, il y a un nom commun qui rend ces technologies, LG, il est donc intéressant de voir avec quelle réticence de nombreuses marques frappent à la porte de l'entreprise pour acquérir des panneaux : quels sont les meilleurs moniteurs aujourd'hui ?

Proposer une liste de moniteurs est simple, mais en tant qu'acheteur intéressé par l'un d'entre eux, il est pratique de savoir ce que nous achetons. Par conséquent, il est préférable de comprendre précisément en quoi consiste cette nouvelle technologie Nano IPS, car à cause de l'OLED, bien que nous ayons longuement parlé, il n'y a pas de moniteurs compétitifs et performants sur le marché, du moins pour l'instant.

Nano IPS, concurrent direct de l'OLED ?

Nano-IPS-3

Pas assez. Ce sont deux technologies totalement différentes en fonctionnement, de base et de concept. L'OLED est sans doute plus avancé techniquement, mais aussi plus compliqué à fabriquer et surtout, il continue d'avoir le problème de burn-in dû à la nature de ses pixels. La dégradation due à la rétention d'image permanente signifie qu'en termes de PC et surtout de jeu, nous parlons d'une technologie qui occupera sans aucun doute la position TOP dans les moniteurs de jeu : Nano IPS.

Cela remplace les panneaux IPS traditionnels et vient combler le poste que l'OLED ne peut pas actuellement, c'est-à-dire remplir le marché avec un nouveau lot de moniteurs de jeu à haute résolution et à haut hertz. Bien que nous ayons déjà parlé de cette technologie dans notre propre article, en résumé, nous dirons que dans ce cas et contrairement aux IPS traditionnels, nous aurons une couche de nanoparticules à rétention fixe qui pilote les couleurs à travers une matrice W-LED.

Ce qui est obtenu avec cela, c'est une meilleure couleur, une particule plus petite (environ 2 nm) et surtout une fidélité aux espaces colorimétriques de l'industrie beaucoup plus performante, améliorant ainsi les capacités de ce type de panneaux par rapport à la compétence.

Pourquoi acheter un Nano IPS et ne pas attendre l'OLED ?

Fondamentalement parce que les moniteurs OLED pour les jeux, malgré les efforts de l'industrie, sont toujours une licorne, une chimère qui encore et après des milliards ne finit pas d'arriver même après l'alliance de panélistes et de brevets tels que JOLED en tant qu'entreprise est enfin.

Le Nano IPS est moins cher à produire, c'est déjà une réalité, ils arrivent même à fabriquer des dalles UWHD avec un taux de hertz élevé et les prix, bien qu'un peu chers pour l'instant, vont baisser quand tous les constructeurs l'implémenteront et on oubliera l'IPS comme un produit dépassé La technologie. Cela dit, quels moniteurs y a-t-il actuellement à acheter sur le marché dans le secteur professionnel ou gaming ? En stock il y en a vraiment très peu et tous sont axés sur les joueurs, mais l'offre va s'étoffer car son adoption est très rapide, alors faisons leur connaissance.

Viewsonic Elite XG270QG

Viewsonic-Elite-XG270QG

C'est le premier moniteur ViewSonic à inclure ce type de technologie dans un panneau qui acquiert une taille de 27 pouces avec une résolution 2K ou QHD. Par conséquent et en tant que bonne dalle Nano IPS, nous aurons un temps de réponse très faible de seulement 1 milliseconde, surtout si l'on considère que nous aurons besoin d'un bon matériel pour déplacer ses 165 hertz. Son contraste statique élevé est surprenant avec 1000:1 pour atteindre une luminosité de 350 cd / m2 .

XG270QG_S04_l

Le panneau est défini en 10 bits, mais ils ne sont pas réels en tant que tels, puisqu'il s'agit d'un 8 bits + A-FRC, qui, sans être ce qui est spécifié, permet en réalité d'obtenir un résultat pratiquement aussi net en termes de couleurs. Les angles sont typiques de 178º pour la verticale ou l'horizontale, ce que nous apprécierons étant donné que nous aurons un module G-SYNC pour mettre fin au scintillement, au bégaiement et au déchirement.

Il dispose d'un filtre de lumière bleue, de la technologie Flicker-Free, atteint 98% de couverture DCI-P3, 94% de NTSC, 133% de sRGB, un Mini-Jack 3.5 mm, un HDMI 1.4, un DisplayPort, trois USB-A 3.1 et un USB-B 3.1. Enfin, il a RVB comme lumières LED ambiantes.

LG 27GL850

LG-27GL850-B

Il est le plus jeune des frères qui ont été libérés. LG en tant que fabricant de dalles Nano IPS dispose logiquement des meilleurs moniteurs pour jouer avec cette technologie et c'est un bon exemple. Il contient un panneau de 27 pouces avec une résolution 2K capable de fonctionner à 144 Hz avec un temps de réponse de seulement 1 ms.

En bonne dalle Nano IPS elle obtient un contraste de 1000:1 et une luminosité exactement égale à celle du ViewSonic avec 350 cd/m3. Il comprend également une profondeur de 10 bits étant ces vraiment 8 bits + A-FRC.

Comme fonctionnalités supplémentaires, il est compatible avec HDR 10, FreeSync , LFC et Dynamic Action Sync, nous aurons donc tout le spectre au sein du VRR en l'absence de G-SYNC dans aucune de ses versions. Concernant la connectique, il revendique deux HDMI (il ne précise pas de version), un DisplayPort 1.4, un Daisy Chain, un USB-A 3.0, deux sorties USB-A en version 3.0.

LG 27GN950-B

lg-27gn950-b-2

C'est le grand frère du modèle précédent et c'est peut-être le moniteur 27 pouces le plus complet à ce jour. Car malgré le partage de cette taille, la résolution monte jusqu'à 4K et le temps de réponse reste le même que 144 Hz . Comme si cela ne suffisait pas, il intègre G-SYNC Compatible et FreeSync Premium Pro.

Le reste des fonctionnalités est hérité de son frère cadet, il s'agit donc d'un moniteur vraiment surprenant étant un Nano IPS.

LG 34WK95U-W

LG-34WK95U-W

C'est l'un des premiers et seuls moniteurs UWHQ du marché, avec une taille de 34 pouces et une résolution 5K de 5120 x 2160 pixels et comprend une luminosité étonnante de 450 cd/m3 et un contraste de 1200:1 rien de moins.

Bien sûr, il n'a que 60 Hz et 5 millisecondes GTG, mais ce n'est pas un moniteur pour les jeux, mais pour les professionnels du secteur audiovisuel, puisqu'il atteint une couverture de 98% du DCI-P3. Il intègre deux HDMI, un DisplayPort et un Thuderbolt 3, sans oublier les deux USB 3.0, USB 2.0 ou le Mini Jack 3.5 mm pour l'audio. Pouvez-vous demander plus à un moniteur de ce type ?