Pourrons-nous effectuer des paiements entre iPhone avec Apple Pay ?

Hier, Apple fait un annonce majeure en ce qui concerne iPhone-vers les paiements iPhone en utilisant Appuyez pour payer . Ou ce qui revient au même, que deux iPhones peuvent effectuer des paiements l'un à l'autre sans contact d'une manière similaire à la façon dont ils sont effectués avec Apple Pay dans un dataphone. Cependant, c'est une nouveauté que nous n'apprécierons pas tous.

Comme l'explique Apple lui-même dans sa déclaration, ce sera un fonction réservée aux marchands américains et sera disponible à partir de la fin de l'année. Ils ont garanti qu'il s'agit d'un mode de paiement sûr et efficace pour tous les types de professionnels, des petites entreprises aux plus grandes. Cependant, les utilisateurs ordinaires qui vivent également en dehors de ce territoire ont un goût légèrement amer en raison de l'intérêt de cette nouveauté si elle se répandait dans le monde et à tous les publics.

effectuer des paiements entre iPhone avec Apple Pay

Une alternative à Bizum en Europe ?

Il y a près de 6 ans, Bizum est né en tant que méthode de paiement instantané via les applications bancaires de nombreuses entités, même si ce n'est qu'il y a 2-3 ans qu'il est devenu populaire. Cependant, il existe encore des entités qui n'autorisent pas ce type de paiement entre utilisateurs et pour cette raison, il y a ceux qui souhaiteraient pouvoir effectuer des paiements entre amis à l'aide de leur iPhone.

Il est vrai que cette nécessiterait une présence, puisque, contrairement à Bizum, ce service ne fonctionnerait que si deux iPhones sont physiquement joints et cela ne pourrait pas se faire à distance. Bien que pour ces derniers cas il existe déjà Apple Pay Cash , un service intégré à iMessage et qui permet des paiements à distance entre utilisateurs. Cependant, cette fonctionnalité n'a pas non plus été étendue et n'a finalement été liée qu'à ceux qui possèdent une Apple Card, qui ne peut être contractée qu'aux États-Unis.

Apple Pay Cash Ricky

Les complexités auxquelles Apple doit faire face

Contrairement à quand on parle d'une fonctionnalité matérielle ou d'un changement dans l'interface de iOS, ces types d'actualités liées aux services financiers sont plus difficiles à intégrer. Et ils le sont pour diverses raisons, à commencer par l'étude qui nécessite leur intégration afin de garantir leur sécurité et leur confidentialité. Si, sans aucun doute, son principal handicap réside dans la complexité des lois financières.

En fin de compte, chaque territoire a ses propres réglementations et adapter des services comme ceux-ci à l'échelle mondiale est une tâche compliquée et c'est pourquoi Apple essaie toujours d'abord aux États-Unis, un endroit qu'ils connaissent très bien et dans lequel ils ont la plus grande part de marché avec leurs appareils. Et bien qu'à certaines occasions la possibilité d'étendre des services tels que l'Apple Card à l'Europe ait été abandonnée, la vérité est qu'ils ne se sont jamais concrétisés.

Dès lors, la fonctionnalité de paiements entre utilisateurs est une réelle envie et qui va sûrement augmenter avec l'annonce du Tap to Pay entre entreprises. Cependant, bien qu'Apple en soit conscient, il ne lui est pas facile de l'intégrer à un niveau particulier et en dehors de son pays d'origine. Alors, bien qu'on ne puisse pas l'exclure, il faut s'habituer à l'idée qu'il ne semble pas être dans leurs plans de le réaliser à court terme.